LES ÉCOLES D'ORTHOPTIQUE EN FRANCE


LA FORMATION INITIALE :

La seule formation conduisant au métier d'orthoptiste est validée par le Certificat de Capacité d'Orthoptiste, institué par le Décret du 11 août 1956 et dont le programme des études a été organisé par l'Arrêté du 16 décembre 1966. Il se prépare dans des "Écoles d'Orthoptiques", intégrées à certaines UER de Médecine et de Techniques de Réadaptation.

Il existe 15 écoles en France dispensant cette formation. Les plus anciennement crées semblent être celles de Paris VI et de Nancy; les plus récentes à Nantes en 2004, à Paris V en 2008 et Amiens en 2009.

La durée des études est de 3 ans. À la fin de chaque année d'étude, les étudiants passent des épreuves écrites et orales portant sur le programme de l'année enseignée (Première année) et des deux premières année d'études (Deuxième année). L’examen de fin d’études comprend des épreuves écrites anonymes et des épreuves orales portant sur le programme enseigné durant les trois années. Les annales de ces épreuves de fin d'année se trouvent ICI.

Pour s'inscrire dans une UER, il faut être titulaire du Baccalauréat (les séries scientifiques sont conseillées mais non exigées) ou d'un titre permettant l'inscription en UER de Médecine ou du Certificat de fin d'études secondaires.

Depuis 1999, un examen d'admission à la formation d'orthoptiste (remplaçant donc l'examen "probatoire") est organisé annuellement par l'unité de formation et de recherche responsable de la formation, avant le 15 octobre de l'année universitaire considérée.
Cet examen comporte des épreuves écrites anonymes et une épreuve orale. Les épreuves écrites portent sur les sciences de la vie (durée : deux heures ; coefficient 1) et la physique (durée : deux heures ; coefficient 1).
Les sujets sont conçus sur la base des programmes enseignés dans les classes de terminale de lycée, section scientifique, tels qu'ils ressortent des arrêtés du 8 avril 1994 et du 12 décembre 1995 fixant le programme des enseignements de sciences de la vie et de la Terre et physique chimie dispensés en terminale S.
L'épreuve orale d'admission consiste en une évaluation des connaissances générales des candidats ainsi que de leurs aptitudes psychophysiques. Elle est affectée du coefficient 2.
Seuls les candidats reçus à cet examen sont autorisés à entreprendre les études en vue du certificat de capacité d'orthoptiste.

Pour connaître les coordonnées des différentes "écoles", cliquez sur la ville universitaire ci-dessous.

LA FORMATION COMPLÉMENTAIRE


retour.gif (1536 octets)  retour à la page principale

(Dernière mise à jour de cette page le 07/01/2014)