EXERCER L'ORTHOPTIQUE EN FRANCE AVEC UN DIPLÔME ÉTRANGER

Les conditions d'exercice


De nombreux professionnels originaires de divers pays, saisissent le Ministère de la Santé pour savoir s'ils peuvent venir travailler en France.

À l'heure actuelle, cette possibilité n'est ouverte qu'aux professionnels relevant de l'un des pays de l’Union européenne et de la Confédération Helvétique.

Cela concerne les professions d'Audioprothésiste, d'Ergothérapeute, de Manipulateur d'électroradiologie médicale, de Masseur-kinésithérapeute, d'Opticien-lunetier, d'Orthophoniste, de Pédicure-podologue, de Psychomotricien, de Technicien de laboratoire d'analyses de biologie médicale, de Diététicien et bien sur d'Orthoptiste :

Toutes ces professions sont dites "réglementées"car elles nécessitent, pour être exercées en France, d'être titulaire des diplômes français correspondants.

Avec l'Europe, des possibilités nouvelles s'ouvrent : en particulier en application des directives 89/48/CEE du 21 décembre 1988 et 92/51/CEE du 18 juin 1992.

Les ressortissants d’un État membre de l’Union européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen titulaires d’un diplôme qui permet dans l'Etat d’origine ou de provenance d’exercer l’une de ces professions peuvent obtenir une AUTORISATION D’EXERCICE.

Les personnes ne pouvant pas bénéficier d’une autorisation d’exercice, peuvent faire la demande d'une DISPENSE DE SCOLARITÉ pour préparer le diplôme français.

Pour plus de renseignements, prendre contact avec Elise Mazurelle au Ministère de la Santé : elise.mazurelle@sante.gouv.fr


retour.gif (1536 octets) Retour à la page principale

(Dernière mise à jour de cette page le 03/06/2006)